(Re)Découvrez la Martinique avec Mabelo

Randonnée aux Salines

Le ciel, le sable et la mer

 

Les plus sportifs peuvent démarrer cette somptueuse balade à partir d’Anse Caritan et la terminer à l’anse à Prunes, à Pointe d’enfer ou, plus loin encore, à la Savane des pétrifications…

Mais en empruntant une partie du tronçon à la Trace des Caps, on parcourt ce que le Sud propose de plus bleu, en longeant le littoral jusqu’aux Salines.

 

Départ d’Anse Meunier (plus loin appelée aussi l’anse Moustique) qui fait face à la sortie de la baie du Marin. Suivre le petit sentier sauvage, bien tracé en sous-bois et qui longe le littoral et traverse des marais ou la mangrove (on y croise d’ailleurs des crabes très affairés). Bordée densément d’arbustes tels que des raisiniers « bord de mer », acacias, poiriers pays, palétuviers, mancenilliers (attention !), sansevierias ou cactus cierges… et autres végétaux, la plage regorge d’abris ombragés où il fait bon poser sa serviette, contempler le rocher du Diamant et le Morne Larcher, et filer vers les eaux calmes, limpides, turquoise qui appellent à la baignade.

La balade se poursuit par le sentier serpentant vers la Pointe Sainte-Catherine (et sa petite chapelle) et débouche sur la petite Anse des Salines. Avec son sable fin, cette plage généreuse semble plus calme et tranquille encore que sa voisine. La raison est simple : pour y accéder, on ne peut compter que sur ses jambes, aucune route n’y mène…

La trace passe ensuite par la Pointe Pi – qui relie les deux Salines et où quelques rochers sont battus par la houle – qui arrive au site naturel le plus visité (et sûrement le plus photographié) de notre île, la plage de la grande Anse des Salines : deux kilomètres de sable blanc, cocotiers, mer turquoise, autant d’atouts qui en font la plus belle plage des Antilles

L’idée est de laisser une voiture au parking des Salines pour récupérer un véhicule au départ de la balade. Sinon, repartir en sens inverse et profiter une deuxième fois du paysage de rêve !