(Re)Découvrez la Martinique avec Mabelo

CASCADES DE DIDIER

Cascades de Didier

Au pays de l’eau !

 

 

Deux cascades en une randonnée !

Pour y aller, simple : prendre la route de Didier (suivre le parcours de santé). A la station d’épuration, se garer, car c’est là que commence la randonnée. Longer la clôture à droite et descendre (bien pentu !) jusqu’à un pont qui enjambe la rivière Dumauzé.

 

Après le pont, remonter le sentier jusqu’au tunnel plutôt sombre et humide. (Mais ouf ! vous avez prévu la lampe frontale). Là, il s’agit de jouer les équilibristes sur les grosses conduites d’eau afin d’éviter de patauger dans la gadoue. …

Le tunnel fait une centaine de mètres, lorsqu’on en sort, suivre le sentier très étroit sur la droite (sans traverser la rivière) qui longe les canalisations d’eau. Rien ne sert de remonter la rivière Duclos (interdit), car c’est précisément là que se trouve le barrage de captation d’eau*.

 

La première cascade se trouve un peu plus loin et se déverse dans un petit bassin qu’entoure un écrin de verdure. Un petit bain revigorant avant de cheminer vers la deuxième cascade ?

 

C’est reparti par le sentier situé sur la rive opposée (à gauche, face à la chute d’eau). Bref, il faut traverser le bassin et emprunter le sentier qui monte à travers la végétation.

Les cordes servent à passer au-dessus de la chute d’eau et permettre d’entamer la remontée dans le lit de la rivière Duclos.

Ce n’est pas très compliqué à suivre, il suffit de crapahuter dans les rochers et de s’y appuyer pour progresser. Ou encore, on marche carrément dans le torrent, c’est très rafraîchissant. Au bout de 30 à 40 minutes, apparaît la seconde cascade.

Elle chute de 25 mètres, son fort débit provoque d’ailleurs un bruit ahurissant.

Quel endroit magnifique. Le havre parfait pour plonger dans un bain de fraîcheur. En nageant un peu sur le bord droit du bassin, le contre-courant permet d’atteindre une plateforme derrière la chute. Idéal pour se ressourcer et récupérer avant d’entamer la descente.

 

*Les canalisations qui passent dans le tunnel acheminent l’eau puisée dans la rivière jusqu’à la vallée de Didier.

 

 

Randonnée interdite sur le site de captation d’eau potable.