(Re)Découvrez la Martinique avec Mabelo

Ti’Kafé

Un parfum de café fraîchement grillé !

C’est en 1721 que le Français Gabriel De Clieu introduisit deux à trois plants de café à la Martinique. Ces mêmes plants qui sont à l’origine de la production caféière dans les Caraïbes et l’Amérique latine. Bonne nouvelle, aujourd’hui, la production locale augmente sensiblement.

Ces informations, nous les avons glanées auprès de Ti’Kafé, spécialiste du grain noir en Martinique. Entreprise de torréfaction, Ti’Kafé possède deux brûleries artisanales. Des ateliers où la passion du café se partage avec les amateurs qui viennent sélectionner, acheter leur café, moulu ou en grains.

Dans le coffee shop, les visiteurs sont aussi invités à découvrir la torréfaction et à déguster chaque jour une variété de café différente (pour un petit euro). Histoire d’apprécier la diversité aromatique des terroirs caféiers par l’aspect, l’arôme, les saveurs, la rondeur, la persistance, l’acidité… Tout un programme ! D’autant que les sélections ne manquent pas : assemblages de variétés 100 % locales (dont des plants d’Ajoupa Bouillon), cafés et thés d’exception, assemblages traditionnels, grands crus de caractère – tels que l’arabica du Nicaragua et le Moka d’Ethiopie – et même, le plus recherché et le plus rare des cafés, l’arabica Blue Mountain de Jamaïque. Un café unique, long en bouche, aux arômes et flaveurs de miel et de caramel !

Ti’Kafé réalise une torréfaction artisanale certifiée bio qui favorise le commerce équitable. Dans cette démarche écologique, les cafés et thés sont aussi vendus en vrac.

 Du mardi au samedi de 7 h à 15 h, Audrey torréfie au Ti’Kafé du Domaine d’Emeraude et du lundi au vendredi, Maxime torréfie au Ti’Kafé de Tartane sur le site de l’ancienne distillerie.

Visite des brûleries sur demande !