(Re)Découvrez la Martinique avec Mabelo

La savane des esclaves

Balade dans le temps passé!

Initiateur de ce projet singulier, Gilbert Larose, passionné par la vie de ses ancêtres, raconte leur histoire et valorise leur culture sur un terrain de quatre hectares, où lui et son équipe ont reconstitué des villages à diverses époques.

Le site, perché sur un morne, plonge les visiteurs dans une Martinique d’hier, d’avant-hier. Il fait écho aux épreuves, aux modes de vie et à la tradition des peuples à travers l’habitat.

Le parcours passe par la Rue Case-Nègres et ses cases faites de bois, roseaux, feuilles de canne et aménagées très sommairement. Ensuite, par le Village Antan lontan, consacré aux cases traditionnelles (de moins en moins rudimentaires) construites après l’abolition de l‘esclavage. Elles mélangent d’autres matériaux : torchis, chaux, bois de ti-baume tressé et feuilles de latanier ou de canne pour le toit. Les intérieurs s’agrandissent aussi : coin pour le couchage, rangements, vaisselle, décoration murale… Jouxtant l’habitation, un jardin créole autorise une quasi autarcie grâce aux légumes, fruits locaux et plantes médicinales cultivés.

 La suite du parcours permet de faire un bond de quatre cents ans en arrière avec un bel espace dédié aux Amérindiens, nommé le Village Kalinago. Plusieurs carbets typiques sont disséminés sur le site et occupés par des statues en argile incarnant les habitants. Au centre de ce vaste espace, un amphithéâtre accueille régulièrement des spectacles de danse, des rencontres poétiques… Plus loin, sous un grand carbet, le musée « Mémoire de nos ancêtres« , expose tableaux, statues, documents, sculptures en bois (signées par Narcisse Ranarison)…

Le bar du site propose des tisanes maison et des jus locaux ainsi que des kassav (galettes de manioc) préparées sur place.