(Re)Découvrez la Martinique avec Mabelo

La cascade du Saut du gendarme

Pour une trempette rafraîchissante

Entre la route de la Trace et Fonds Saint-Denis, une petite route (la D1) mène à cette charmante cascade, un petit parking signale le site.

Là, après une descente assez pentue mais tout à fait praticable de quelques dizaines de marches, un sentier a été aménagé par l’ONF. Il passe par un petit pont qui enjambe un cours d’eau et mène à la cascade proprement dite.

Ainsi, au milieu de la forêt tropicale et des lianes, la chute d’eau continue dévale une hauteur de dix mètres environ. Cette cascade se jette dans un petit bassin d‘eau claire et limpide (et plutôt fraîche) qui appelle à la baignade.

Aménagée de carbets et de tables, l’aire de verdure se prête idéalement à une pause pique-nique, bercée par le ruissellement de l’eau, très présente sur le site, et le chant des oiseaux.

Facile et courte, la balade est accessible à toute la famille à condition de bien se chausser pour éviter d’éventuelles glissades sur le sentier.

Cette balade est fortement déconseillée en cas de pluie, le niveau de la rivière peut monter brutalement.

 

D’où viendrait donc le nom de « Saut du gendarme » ? Il semble que des gendarmes montant vers Saint-Pierre appréciaient y faire halte pour se rafraîchir et faire boire leurs chevaux. On dit aussi que l’un des gendarmes aurait chuté en gravissant la paroi rocheuse.

Il paraît que juste après l’éruption de la montagne Pelée, les gendarmes se dissimulaient à cet endroit afin d’attraper les pillards qui dépouillaient la ville Saint-Pierre, alors en ruine.